Informations

Pourquoi un test sanguin montre-t-il de l'éthanol alors qu'aucun alcool n'a été consommé ?

Pourquoi un test sanguin montre-t-il de l'éthanol alors qu'aucun alcool n'a été consommé ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Pourquoi l'éthanol apparaîtrait-il dans un test sanguin si une personne n'avait pas bu d'alcool depuis de nombreuses années. Quelles sont les autres raisons de montrer l'éthanol?


Il existe certaines situations dans lesquelles des composés de type éthanol peuvent être présents dans la circulation sanguine :

[… ] l'exposition à des désinfectants pour les mains, des lotions après-rasage, des parfums, des médicaments, des produits d'hygiène, des cosmétiques, des aliments [… ] Un diabète sucré non contrôlé peut provoquer des tests d'alcoolémie faussement positifs.

La source: Dr Kokil Mathur. Réponse sur : Faux-positifs pour la teneur en alcool dans le sang. Disponible sur les forums MedHelp.

Autres causes comme indiqué sur eHow.com :

  • régimes hypocaloriques
  • essence, peintures, laques
  • valeurs d'hématocrite inférieures
  • diabète sucré

Une réponse convaincante a été donnée Dans les sirops ou les injections Les médicaments pour dissoudre les ingrédients actifs utilisent différents types de consommation d'alcool ou l'alcool est également utilisé dans certains dentifrices qui peuvent provoquer un + test d'alcoolémie


Info sur le test d'alcool : pourquoi tester l'alcool ?

Pourquoi tester l'alcool ? Quelles informations sur l'alcool un test d'alcool peut-il afficher ? Selon les statistiques sur l'abus d'alcool,
il existe des preuves plus substantielles que des conditions telles que le syndrome d'alcoolisme foetal sont évitables.

Les statistiques sur l'abus d'alcool montrent également qu'une pression croissante est exercée sur les législateurs de la conduite en état d'ébriété en
organisations telles que MADD.

Il existe une confirmation supplémentaire que la plupart, sinon la totalité, des décès sur les routes liés à l'alcool peuvent être
empêché.

De plus, les statistiques sur l'abus d'alcool et les informations sur l'alcool révèlent que les collèges, lycées et collèges
les administrateurs sévissent plus sévèrement contre l'abus d'alcool chez les étudiants.

Enfin, des efforts accrus sont déployés pour réduire les accidents évitables liés à l'alcool, les
le harcèlement, la criminalité et les blessures au travail.

Toutes ces statistiques, faits et informations sur l'abus d'alcool ne peuvent être ignorés. En effet, ce ci-dessus
les informations indiquent assez logiquement certaines des principales raisons pour lesquelles les employeurs des entreprises et organisations américaines voient
la nécessité de tester l'alcool.


Les personnes qui ne boivent pas, ou boivent modérément, auront des taux de transferrine déficients en glucides plus faibles dans leur sang. Certaines études utilisent un seuil inférieur à 1,7 %. Mais les personnes qui boivent quatre verres ou plus par jour, au moins cinq jours par semaine, pendant deux semaines avant le test auront une CDT à des niveaux significativement plus élevés. ??

Pour les patients qui boivent une bouteille de vin, cinq bières ou une demi-pinte de whisky par jour, le test CDT est très précis pour détecter ce niveau de consommation excessive d'alcool. De la même manière qu'un test A1C peut détecter les niveaux de glucose dans le sang sur une période de 90 jours, le test CDT peut détecter une forte consommation d'alcool sur une longue période de temps.

Si une personne arrête de boire, les niveaux de CDT diminueront. Mais s'ils recommencent à boire, les niveaux augmenteront à nouveau. ??


Comment l'alcool peut-il apparaître dans un test d'urine si vous ne buvez pas ?

Pourquoi avez-vous des ua's trois fois par semaine ? Cela a-t-il quelque chose à voir avec votre pancréatite ? Je suis préoccupé par les médicaments que vous prenez et, en association avec la pancréatite, dans quel état est votre foie ? J'ai lu votre article sur la "bière à quota" et je m'inquiète pour votre santé.

Le temps est écoulé, il est juste temps de vous nettoyer et de remettre votre santé en ordre ou je suis désolé de vous dire combien de temps pensez-vous pouvoir continuer à vivre tout en menant ce type de vie ? Ce sont des pilules dangereuses que vous prenez. Votre corps vous dit qu'il n'en peut plus ! Wow, tu n'as que 29 ans... quand j'avais 38 ans, on m'a diagnostiqué une cirrhose terminale. Mon corps n'en pouvait plus non plus. Pour une raison très stupide, j'ai pensé que je pourrais continuer à vivre jusqu'à 100 buveurs comme je l'étais. J'ai été diagnostiqué le 23/03/10, je n'ai pas bu depuis. La vie est bien meilleure en étant sobre. La dépendance n'est pas de votre faute et nous avons parfois besoin d'aide. Alors trouvez-le, d'autres vous ont donné de bons conseils. J'espère que vous le prendrez. Pour moi si je bois... je meurs et je m'inquiète que tu ne sois pas très loin de la même chose.

Je suis arrivé à un point où je savais que je devais arrêter ou que j'allais bientôt mourir ! J'ai tellement essayé de penser à tous les moyens de contourner cela, mais c'est exactement ce que c'est. Arrêtez de vous attacher pour obtenir ces pilules et évadez-vous en buvant. C'est enfantin et nous sommes tous passés par là et connaissons le jeu. Maintenant, c'est à ton tour de t'aider et je te souhaite le meilleur pour toi, chérie ! Vous êtes une jolie jeune femme et vous devriez mieux vous faire plaisir ! Vous n'êtes pas obligé de vivre dans un lit d'hôpital en abandonnant, vous pouvez essayer de dégriser et d'avoir votre fille :)


Panneau lipidique

Le panel lipidique traditionnel nécessite un jeûne de 12 heures, ce qui signifie qu'aucune nourriture ou boisson, autre que de l'eau, ne peut être consommée 12 heures avant le prélèvement sanguin. Ce test lipidique, également connu sous le nom de panel de cholestérol, vérifie les taux sanguins de cholestérol total, de triglycérides, ainsi que de cholestérol LDL et HDL, communément appelé le mauvais et le bon cholestérol. Cependant, une pratique émergente consiste à commander des tests de cholestérol qui ne nécessitent pas de jeûne, car le seul composant du test lipidique qui est influencé par la prise alimentaire récente est le taux de triglycérides, ou taux de graisse dans le sang.


Syndrome d'auto-brasserie : rater un alcootest sans boire !

L'alcool endogène est de l'éthanol qui est produit naturellement chez tous les humains vivants. La concentration d'alcool dans le sang (BAC) qui en résulte est généralement faible. Cependant, le syndrome de l'auto-brasserie est associé à des taux d'alcoolémie très élevés. Elle survient après avoir mangé des repas riches en glucides.

Voir également

Bien que tout le monde ait de l'alcool endogène dans le sang, le syndrome de l'auto-brasserie est rare. Son origine est dans l'intestin grêle. Là, des niveaux très élevés de levure gastro-intestinale convertissent les glucides en éthanol. Un type de levure, Saccharomyces cerevisiae est la principale cause de cette condition.

Le syndrome d'auto-brasserie est différent de la fermentation habituelle dans le gros intestin. Des niveaux normaux de levure dans le gros intestin produisent des niveaux ordinaires d'alcool endogène.

L'étude

Cette étude a examiné l'effet du diabète, de la cirrhose du foie et de la présence des deux sur l'alcoolémie après avoir consommé un repas riche en glucides.

Étudiés étaient des témoins, ceux atteints de diabète, ceux atteints de cirrhose du foie et ceux atteints des deux maladies. Après avoir consommé de grandes quantités de glucides, leur taux d'alcoolémie a été mesuré. Le BAC des témoins était le plus bas. Le taux d'alcoolémie des personnes atteintes de diabète ou de cirrhose du foie était significativement plus élevé. Le taux d'alcoolémie le plus élevé était celui des personnes atteintes des deux maladies.

Les conducteurs atteints de diabète ou de cirrhose du foie doivent savoir que manger des repas riches en glucides peut augmenter leur taux d'alcoolémie. C'est particulièrement le cas s'ils souffrent des deux maladies.

Source : Hafez, E., et al. Syndrome d'auto-brasserie : pseudo-toxicité de l'éthanol chez les patients diabétiques et hépatiques. Hum. Exp. Toxicol. 2016. DOI
10.1177/0960327116661400. PMID 27492480.

Noter: Les anomalies du foie qui empêchent le corps de décomposer l'alcool normalement peuvent également provoquer un taux d'alcoolémie élevé sans boire.

Ressources

Doucleff, M. Syndrome de l'auto-brasserie. NPR, 17 septembre 2013.

Logan, B. et Jones, A. L'éthanol endogène « syndrome de l'auto-brasserie » en tant que défi de défense contre la conduite en état d'ébriété. Med Sci Droit, 2000, 40(3), 206-215.


Un faux positif dans les tests EtG

En plus de l'exposition à l'éthanol, il existe certaines situations et circonstances dans lesquelles une personne peut avoir un test EtG positif sans consommer de produit à base d'éthanol.

Si un échantillon d'urine n'est pas conservé correctement et reste trop longtemps à température ambiante, les niveaux d'EtG augmentent en raison de la croissance des bactéries dans l'urine. La réfrigération des échantillons est suggérée pour tout test EtG qui ne peut pas être expédié dans les délais recommandés.

Une personne diabétique qui a une infection des voies urinaires peut produire de l'EtG et donner un résultat positif. Cela ne peut se produire que chez les personnes atteintes de diabète.


Questions fréquemment posées

Comment l'ajout des analytes du fentanyl, l'acétyl fentanyl et son métabolite l'acétyl norfentanyl, aide-t-il à l'interprétation des résultats du tissu du cordon ombilical ?

Bien que l'acétyl fentanyl ne se trouve pas dans tous les lots de fentanyl illicite, sa présence est une preuve du fentanyl de rue. Le fentanyl de qualité pharmaceutique ne contient pas d'acétyl fentanyl. En l'absence d'acétyl fentanyl et d'acétyl norfentanyl, nous devrions accepter l'administration de fentanyl pendant le travail et l'accouchement comme explication raisonnable d'un résultat positif au test du tissu du cordon ombilical au fentanyl.

Les fournitures de collecte PEth sont-elles exemptées de CLIA ?

Les fournitures de collecte que nous avons ne sont pas exemptées de CLIA, car nous sommes un laboratoire accrédité CLIA et devons suivre toutes les normes d'accréditation.

Connaissez-vous d'autres laboratoires qui divisent des échantillons pour le PEth ou envoient deux cartes d'échantillons remplies de sang séché pour analyse ?

Il n'y a pas d'autres laboratoires qui effectuent des tests commerciaux de PEth sur des taches de sang séché, il n'y a donc pas de laboratoires pour la comparaison.

Un test capillaire peut-il être manipulé par le donneur ?

Oui. Le blanchiment, la permanente, la teinture et le lissage peuvent affecter le résultat d'un test capillaire. Les cheveux traités cosmétiquement ne doivent pas être collectés.

Un deuxième test d'un type d'échantillon différent peut-il être utilisé pour prouver qu'un test effectué précédemment était inexact ?

Non. Les résultats d'un deuxième spécimen collecté n'ont absolument aucune incidence sur la validité des résultats du premier spécimen collecté. De plus, chaque matrice a ses propres avantages, inconvénients et limites d'interprétation.

Un test capillaire peut-il déterminer combien ou à quelle fréquence une personne consomme une drogue ?

Non. Les cheveux sont une matrice réservoir, où les médicaments peuvent s'accumuler et/ou se dégrader avec le temps. Lorsque vous testez une matrice de réservoir, vous ne pouvez pas revenir en arrière et déterminer le temps, le dosage ou la fréquence car il y a tout simplement trop de variables impliquées.

Un test des ongles peut-il être utilisé pour prouver qu'un test capillaire précédemment effectué était inexact ?

Non, le résultat d'un deuxième échantillon collecté n'a absolument aucune incidence sur la validité du résultat d'un premier échantillon collecté car vous n'avez aucune idée de ce que le donneur a fait entre le temps A et le temps B.

Une seule portion d'alcool éthanol (12 oz de bière, 5 oz de vin) peut-elle provoquer un phosphatidyléthanol (PEth) positif en utilisant un seuil de 20 ng/mL dans le sang total ou une tache de sang séché ?

La littérature suggère qu'il faut plusieurs portions d'éthanol en une seule fois pour produire un résultat PEth positif. Le PEth a une demi-vie d'environ 4,5 jours.

Les médicaments administrés à la mère pendant le travail ou l'accouchement peuvent-ils être détectés dans un échantillon de méconium ou de tissu de cordon ombilical du nouveau-né ?

Oui. Des médicaments tels que le fentanyl ou la morphine ne prennent que quelques minutes pour atteindre le méconium et le tissu du cordon ombilical. Bien que nous ne le voyions pas à chaque fois, nous récupérons régulièrement la morphine administrée à la mère pendant le travail et l'accouchement. La question appropriée est de savoir s'il existe une ordonnance ou un dossier médical qui peut fournir une explication raisonnable pour que l'échantillon soit testé positif.

Puis-je utiliser la valeur rapportée (le nombre) d'un test de cheveux, d'ongles, de méconium, de tissu du cordon ombilical ou d'urine pour déterminer la quantité ou la fréquence à laquelle une personne consomme une drogue (ordonnance ou illicite) ?

Non. Ces types d'échantillons servent de réservoir, où les médicaments et leurs métabolites peuvent s'accumuler et/ou se dégrader avec le temps. Lors du test d'une matrice de réservoir, il est peu pratique de revenir en arrière pour déterminer l'heure, le dosage ou la fréquence. Il y a trop de variables impliquées. Les valeurs rapportées (les nombres) n'ont aucune valeur thérapeutique ou clinique. Vous ne pouvez pas utiliser le nombre pour estimer combien le donneur a utilisé ou dans quelle mesure le donneur a été exposé.

Quelqu'un peut-il être positif à l'ongle en raison d'une exposition passive ou environnementale ?

Oui, l'exposition environnementale par rapport à l'ingestion doit être résolue lors de l'interprétation des tests de dépistage de drogue à l'aide des ongles.

Quelqu'un peut-il être testé positif dans les cheveux en raison d'une exposition passive ou environnementale ?

Oui, les médicaments sont incorporés dans les cheveux par trois voies principales : l'exposition environnementale, la sueur et le sébum du cuir chevelu et le flux sanguin à travers le follicule. L'exposition environnementale ne générera cependant qu'un effet positif pour le médicament parent. Exemple : méthamphétamine uniquement. Les deux autres mécanismes déterminent le médicament et ses métabolites. Exemple : positif aux amphétamines/méthamphétamines.

Le test de dépistage de drogue d'un échantillon maternel (tel que les cheveux, les ongles ou l'urine maternels) peut-il différer du résultat d'un échantillon néonatal tel que l'urine néonatale, le méconium ou le tissu du cordon ombilical ?

Oui, les résultats peuvent être différents. Chaque type d'échantillon a ses propres avantages, inconvénients, seuil de positivité et fenêtre de temps de détection. Un test ne réfute pas l'autre. Les résultats des tests sont cumulatifs. Par exemple, si l'urine maternelle est positive pour la cocaïne et que le méconium du nouveau-né est positif pour la méthamphétamine, les résultats ne s'excluent pas. L'interprétation appropriée est que la mère a consommé à la fois de la cocaïne et de la méthamphétamine.

La quantification rapportée du médicament ou du métabolite dans les cheveux, les ongles, le méconium, le cordon ombilical ou l'urine peut-elle être utilisée pour déterminer le moment de la consommation de drogue, la fréquence à laquelle le donneur utilise le médicament ou l'étendue de la consommation de drogue du donneur ?

Non, lorsque vous testez un type d'échantillon de réservoir, un type d'échantillon où les analytes ont tendance à s'accumuler, vous ne pouvez pas revenir en arrière pour déterminer l'heure, le dosage ou la fréquence. Le résultat est positif ou négatif pour la fenêtre de détection appropriée associée au type d'échantillon.

L'utilisation de tout produit contenant de l'isopropanol (alcool à friction) peut-elle expliquer un résultat positif au glucoronide d'éthyle (EtG) ou aux esters éthyliques d'acides gras (FAEE) ?

Non. L'utilisation de tout produit contenant de l'isopropanol, tel que l'alcool à friction isopropylique, n'expliquera pas la présence d'un biomarqueur direct d'alcool éthylique tel que EtG ou FAEE. L'isopropanol forme son propre glucoronide, le glucoronide d'isopropyle et n'interfère pas avec la détection d'EtG ou de FAEE.

L'utilisation d'un produit contenant de l'isopropanol (alcool à friction) peut-elle expliquer un résultat PEth positif ?

Il n'y a aucun cas dans la littérature scientifique (plus de 25 000 articles) de quoi que ce soit d'autre que la consommation d'éthanol créant des résultats Peth.

Pouvons-nous commander uniquement les cartes de taches de sang ?

Oui, pendant le processus de configuration de votre compte, informez-nous simplement que vous n'aurez besoin que des cartes de points de sang.

Pouvons-nous acheter les fournitures de collecte à des fins de formation ?

Nous ne vendons pas de fournitures de collection. Tous les documents de configuration de compte doivent être remplis avant que nous expédions les fournitures à votre établissement.

Pouvons-nous mettre des cartes de taches de sang dans un sac en plastique scellé ?

Avant de placer les cartes de taches de sang dans un sac en plastique scellé, vous DEVEZ laisser la carte sécher pendant une heure complète. Une fois sèches, vous pouvez placer les cartes de taches de sang séchées dans un sac en plastique, mais vous DEVEZ inclure des sachets déshydratants pour réduire l'humidité dans le sac. Il est fortement recommandé de placer les cartes dans une enveloppe non plastifiée pour le transport lorsque cela est possible afin d'éviter tout problème d'humidité.

Pouvons-nous transférer du sang d'un tube à la carte de gouttes de sang séché ?

Non, il est recommandé d'utiliser le protocole de prélèvement au talon de la carte de prélèvement de sang séché de votre organisation pour prélever du sang sur une carte de prélèvement de sang séché. Le sang total peut être soumis directement au laboratoire dans un tube à sang anticoagulant à bouchon gris.

Pouvons-nous transférer un échantillon de sang total sur la carte des taches de sang ?

Le sang total peut être soumis au test PEth en envoyant le tube de sang total. Nous ne recommandons pas de transférer le sang collecté sous une chaîne de contrôle par ponction veineuse sur une carte de prélèvement de sang séché.

Pouvez-vous tester l'exposition à l'alcool dans le cordon ombilical ?

Oui, l'exposition à l'alcool peut être testée individuellement ou en ajoutant le module complémentaire EtG Test du cordon ombilical à l'un des panels de médicaments Test du cordon ombilical. Le module complémentaire EtG recherche l'éthyl glucuronide, un biomarqueur direct de l'alcool, indiquant une exposition à l'éthanol (boire de l'alcool).

Avez-vous des recommandations sur la façon d'expédier des spécimens à l'international ?

Nous ne sommes pas en mesure de vous aider avec la coordination de l'expédition ou des questions supplémentaires concernant les tests internationaux car nous ne connaissons pas les lois locales.

Avez-vous besoin d'un formulaire de chaîne de possession pour les spécimens de recherche ?

Non. Les formulaires de chaîne de possession ne sont pas utilisés pour les spécimens de recherche.

Un formulaire manifeste est requis dans ce cas. Les numéros d'identification et les dates sont obligatoires sur le manifeste. Cliquez ici pour voir un exemple de formulaire de manifeste.

  • Les numéros d'identification sur le manifeste doivent correspondre à l'identification sur les spécimens.
  • 2 numéros uniques sont préférés, si ce n'est pas possible, un numéro unique est acceptable.

La race fait-elle une différence dans les résultats des tests capillaires ?

La couleur des cheveux, et non la race, est l'une des variables les plus importantes pour déterminer la quantité de drogue trouvée dans les cheveux. Les cheveux foncés se lient plus étroitement aux médicaments que les cheveux clairs.

Quelle est la fenêtre de détection des drogues d'abus dans le méconium et le cordon ombilical et pourquoi ?

Les fenêtres de détection du méconium et du cordon ombilical ont été établies au fil du temps par l'expérience plutôt que par l'expérimentation. Des expériences dose-réponse utilisant des drogues addictives nocives avec des femmes enceintes seraient hautement contraires à l'éthique.

La fenêtre de détection pour la plupart des drogues d'abus dans les tests de méconium et de cordon ombilical est d'environ 20 semaines (certaines drogues telles que la méthamphétamine peuvent être inférieures). Le méconium commence à s'accumuler dans l'intestin du fœtus vers le milieu de la grossesse. Par conséquent, avant cette période, il n'y a pas de méconium dans lequel le médicament pourrait être piégé. -études secondaires inférant une fenêtre de détection similaire.

L'échantillon doit-il être congelé ?

Non, l'échantillon peut être expédié ambiant.

L'utilisation de tout produit contenant de l'isopropanol (alcool à friction) peut-elle expliquer un résultat de glucuronide d'éthyle (EtG) ?

Non, l'utilisation de tout produit contenant de l'isopropanol n'expliquera PAS la présence d'EtG. L'isopropanol forme son propre glucuronide, le glucuronide d'isopropyle et n'interfère pas avec la détection LC-MS/MS du glucuronide d'éthyle (EtG).

L'utilisation de lidocaïne explique-t-elle une cocaïne ou un métabolite positif de la cocaïne dans n'importe quel type d'échantillon ?

Non, la lidocaïne n'expliquera pas une cocaïne ou un métabolite de cocaïne confirmés positifs par GCMS ou LC-MS/MS dans aucun type d'échantillon. Les composés sont structurellement très différents et se décomposent en différents métabolites.

Puis-je utiliser la valeur rapportée (le nombre) d'un test de cheveux, d'ongles, de méconium, de cordon ombilical ou d'urine pour déterminer combien ou à quelle fréquence une personne consomme une drogue (sur ordonnance ou illicite) ?

Non. Ces types d'échantillons agissent comme un réservoir, où les médicaments et leurs métabolites peuvent s'accumuler et/ou se dégrader avec le temps. Lors du test d'une matrice de réservoir, il est peu pratique de revenir en arrière pour déterminer le temps, le dosage ou la fréquence. Il y a trop de variables impliquées. Les valeurs rapportées (les nombres) n'ont aucune valeur thérapeutique ou clinique. Vous ne pouvez pas utiliser le nombre pour estimer combien le donneur a utilisé ou dans quelle mesure le donneur a été exposé.

Le test du cordon ombilical de l'USDTL utilise-t-il du sang de cordon ombilical ou du tissu de cordon ombilical ?

Le test du cordon ombilical utilise 6 pouces de tissu de cordon ombilical et a une fenêtre de détection jusqu'à environ 20 semaines avant la naissance. Le sang de cordon ombilical a la même fenêtre de détection des drogues sanguines que les tests sanguins standards, jusqu'à environ 2-3 jours avant le prélèvement.

Remarque : le test du biomarqueur d'alcool éthylique direct, le phosphatidyléthanol (PEth) dans le sang du nouveau-né (via un bâton au talon avec une carte de gouttes de sang séché) a une fenêtre de détection jusqu'à environ 2 à 4 semaines avant le prélèvement en raison de la demi-vie unique du PEth Dans le sang. Le test PEth n'est pas disponible dans le tissu du cordon ombilical. Visitez notre page de test PEth pour nouveau-nés pour plus d'informations.

L'utilisation de Xylocaine® (lidocaïne) explique-t-elle une cocaïne ou un métabolite positif de la cocaïne dans n'importe quel type d'échantillon ?

Non, la lidocaïne n'expliquera PAS un GCMS ou LCMSMS confirmé positif à la cocaïne ou au métabolite de la cocaïne dans aucun type d'échantillon (sang, urine, cheveux, ongles, méconium, segment de cordon ombilical, etc.). Les composés sont structurellement très différents et se décomposent en métabolites très différents.

Le résultat du test de dépistage de drogue d'un échantillon maternel (tel que les cheveux, les ongles ou l'urine maternels) peut-il différer du résultat d'un échantillon néonatal tel que l'urine néonatale, le méconium ou un segment de tissu de cordon ombilical ?

Oui, les résultats peuvent être différents. Chaque type d'échantillon a ses propres avantages, inconvénients, seuil de positivité et fenêtre de temps de détection. Un test ne réfute pas l'autre. Les résultats des tests sont cumulatifs. Par exemple, si l'urine maternelle est positive pour la cocaïne et que le méconium du nouveau-né est positif pour la méthamphétamine, les résultats ne s'excluent pas. L'interprétation appropriée est que la mère a consommé à la fois de la cocaïne et de la méthamphétamine.

Les résultats ont-ils été utilisés dans des affaires judiciaires?

Oui, l'analyse d'un certain nombre de types de tissus pour la présence de drogues est utilisée dans tous les États depuis des décennies. Plus précisément, nos tests de cordon ombilical ont été utilisés pour fournir des preuves de la consommation de drogues par la mère dans de nombreux États. De plus, la détection de drogue dans le cordon ombilical a été utilisée comme preuve de la consommation de drogue par la mère dans une affaire de meurtre en Caroline du Sud et cette interprétation a été confirmée en appel devant la Cour suprême de SC.

La morphine administrée à la mère pendant le travail ou l'accouchement peut-elle être détectée dans l'échantillon de méconium ou de cordon ombilical du nouveau-né ?

Oui, les médicaments comme la morphine ne mettent que quelques minutes pour atteindre le méconium et le cordon ombilical. Bien que nous ne le voyions pas à chaque fois, nous récupérons régulièrement la morphine administrée à la mère pendant le travail et l'accouchement.

Les résultats des tests néonatals de l'USDTL ont-ils été utilisés dans des affaires judiciaires ?

Oui. Les résultats des tests sont défendables sur le plan médico-légal lorsqu'il s'agit de « résultats confirmés » ou de résultats qui ont été soumis à des tests de confirmation. Les tests médico-légaux sont effectués par le biais de deux procédures de laboratoire distinctes et validées, basées sur des principes scientifiques différents. La première procédure examine le spécimen à l'aide d'une méthode scientifique, et la seconde procédure confirme les résultats à l'aide d'une méthode scientifique différente. En tant que laboratoire médico-légal accrédité, nous confirmons tous les résultats positifs des tests de dépistage et nos procédures suivent des directives strictes définies et supervisées par nos organismes d'accréditation. Les résultats de nos tests ont été confirmés par les tribunaux parce que nous suivons des protocoles médico-légaux stricts internationalement acceptés.

Si une mère s'est vu prescrire un médicament particulier pendant sa grossesse, cela produira-t-il un résultat positif au test du méconium ou du cordon ombilical du nouveau-né ?

Peut-être. Il n'y a aucune garantie que le médicament se trouve dans le méconium ou le tissu du cordon ombilical au niveau ou au-dessus du seuil du seuil de positivité. De nombreux facteurs peuvent affecter le résultat, tels que la dose, le métabolisme, l'observance de la prise de médicaments et le biais de rappel. La question appropriée à poser est SI l'échantillon est positif, y a-t-il une ordonnance ou un dossier médical qui fournit une explication raisonnable. Ce n'est pas parce qu'un prélèvement est négatif que le donneur était abstinent.

Avez-vous déjà eu des difficultés à obtenir des résultats positifs au test PEth dans du sang total et/ou des gouttes de sang séché ?

Des recherches approfondies ont aidé à créer une bonne compréhension du PEth et de la façon dont il peut être utilisé à la fois dans la recherche et dans le commerce. Cela a permis d'éliminer les défis majeurs auxquels d'autres tests, moins étudiés, pourraient être confrontés.

Les résultats des tests de dépistage de drogue sur le cordon ombilical ont-ils été utilisés dans des procédures judiciaires ?

Oui, le premier cas qui a utilisé la détection d'un métabolite de drogue comme preuve de consommation maternelle de cocaïne était un cas en Caroline du Sud en 2003. Cette interprétation a été confirmée en appel devant la Cour suprême de Caroline du Sud.

Depuis le lancement des tests de tissus du cordon ombilical en octobre 2007, l'USDTL a effectué plus de 105 000 analyses de cordon ombilical dans presque tous les États de l'Union et bon nombre de ces analyses ont été utilisées dans des procédures judiciaires où nous n'avons pas été informés de son utilisation ou de son résultat. . Cependant, il y a eu 9 cas où les résultats ont été contestés et l'USDTL a été invité à témoigner. Au moment de la rédaction de ce document, les résultats des tests de dépistage de drogues sur les tissus du cordon ombilical ont été contestés et utilisés avec succès dans le Colorado, le Nebraska, l'Utah, l'Iowa et l'Illinois.

Le cordon ombilical est-il du tissu néonatal ou du tissu maternel ?

Le cordon ombilical est le matériel génétique du nouveau-né. Le cordon ombilical est formé d'origine fœtale au cours des 5 premières semaines de gestation.

Comment les résultats des tests de dépistage de drogue chez les nouveau-nés sont-ils communiqués à l'hôpital ?

Les résultats sont communiqués via le portail Web d'accès client de l'USDTL ou, moyennant un coût supplémentaire, peuvent être distribués via une méthode approuvée Health Level Seven International (HL7). En aucun cas les résultats ne sont communiqués par téléphone.

Existe-t-il un test permettant de différencier l'exposition fœtale à l'héroïne de l'exposition fœtale à la morphine pendant l'accouchement ?

Oui. Le tissu du cordon ombilical ou le méconium d'un bébé dont la mère a reçu de la morphine lors de l'accouchement ne sera positif que pour la morphine. Le cordon ombilical d'un bébé qui est positif à la méconine et/ou à la monoacétylémorphine (6-MAM) en plus de la morphine indique une exposition à l'héroïne.

Qu'est-ce que la méconine et pourquoi est-elle importante en toxicologie néonatale ?

La morphine est le métabolite prédominant de l'héroïne, mais la morphine est également une drogue à part entière et un métabolite de la codéine. Certaines mères reçoivent de la morphine pendant l'accouchement. Historiquement, il y a eu des cas où les mères consommant de l'héroïne ne pouvaient pas être distinguées des mères recevant de la morphine pendant l'accouchement. La méconine est un constituant contaminant du pavot présent dans l'héroïne. Par conséquent, comme la monoacétylmorphine – un métabolite de l'héroïne, la présence de méconine indique la consommation d'héroïne et, lorsqu'elle est trouvée dans des spécimens nouveau-nés, indique une exposition fœtale à l'héroïne.

Comment la drogue pénètre-t-elle dans les ongles ?

Les médicaments sont distribués via l'apport sanguin aux cellules de l'ongle et au lit de l'ongle. Les ongles poussent non seulement en longueur mais aussi en épaisseur. Au fur et à mesure que l'ongle grossit, il crée des couches d'antécédents médicamenteux.

Combien de temps ai-je pour contester un résultat ?

L'USDTL conserve les échantillons négatifs pendant sept jours après l'adhésion initiale. Sept jours sont plus longs que les trois jours habituels pendant lesquels la plupart des laboratoires conservent les négatifs. Cette durée devrait laisser aux clients un délai raisonnable pour décider si un règlement des différends est nécessaire, pour contacter le service client et lancer le processus. Les échantillons positifs sont conservés congelés pendant un an après l'accession. Nos représentants des services à la clientèle vous fourniront les documents nécessaires que vous devrez signer et retourner pour lancer le processus de nouveau test. Une fois les documents en ordre, le service client vous renverra un résultat de nouveau test dans un à deux jours ouvrables. Si vous avez des questions après avoir reçu les résultats, veuillez contacter le service client et ils vous assisteront ou vous dirigeront vers l'un de nos toxicologues médico-légaux pour discuter du cas avec vous.

Que peut faire notre organisation si nous soupçonnons fortement qu'un individu a été exposé à la drogue, mais que les résultats des échantillons se sont révélés négatifs ?

Tous les clients de l'USDTL peuvent « contester » un résultat négatif et demander un « nouveau test » pour une ou plusieurs classes de médicaments spécifiques suspectées d'être présentes. Le nouveau test est un concept couramment utilisé dans les tests d'urine sur le lieu de travail, où un sujet conteste un résultat positif et demande un nouveau test, qui est une reconfirmation de l'échantillon avec un seuil à 40 pour cent du seuil de confirmation d'origine. Pour les cas hors du lieu de travail, les professionnels cliniques peuvent croire qu'une exposition au médicament s'est produite et contester le résultat négatif, ce qui entraîne une reconfirmation de la classe de médicament contestée à 40 % du seuil de confirmation. Ce nouveau test devient alors le résultat de l'enregistrement pour le cas.

Pour commander un nouveau test, faxez ou envoyez par courrier électronique au service client USDTL une demande de nouveau test sur votre papier à en-tête et indiquez le ou les tests demandés, les informations démographiques du sujet, le numéro de laboratoire USDTL et vos coordonnées. Vous pouvez également appeler le service client avec les informations sur le cas. Notre représentant vous fournira les documents nécessaires que vous devrez signer et retourner pour lancer le processus de nouveau test. Une fois les documents en ordre, le service client vous renverra un résultat de nouveau test dans un à deux jours ouvrables. Si vous avez des questions après avoir reçu les résultats, veuillez contacter le service client et ils vous assisteront ou vous dirigeront vers l'un de nos toxicologues médico-légaux pour discuter du cas avec vous.

En quoi les résultats PEth diffèrent-ils des résultats Urine EtG/EtS ?

Des études récentes ont indiqué que des résultats EtG positifs de faible niveau peuvent être produits par certains agents comme les désinfectants pour les mains et les bains de bouche (exposition accidentelle). La recherche indique que le volume d'alcool requis pour déclencher un résultat PEth positif est bien supérieur au niveau disponible à partir d'une exposition accidentelle.

Comment un résultat de test PEth est-il corrélé avec une consommation « dangereuse » par rapport à une consommation « sociale » ?

Le test ne peut détecter que la présence de PEth dans l'échantillon, il ne peut pas déterminer l'heure, la dose ou la fréquence d'utilisation. La littérature suggère qu'il faut plusieurs portions d'éthanol en une seule fois pour produire un résultat PEth positif.

Comment l'utilisation d'un test de dépistage de drogue aide-t-elle l'enfant plus tard dans la vie ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est important de tester un nouveau-né pour des substances potentielles. La détection précoce offre beaucoup plus d'options que la détection à un stade ultérieur de la vie de l'enfant, notamment :

  • La détection précoce des biomarqueurs de l'alcool permet d'identifier les nouveau-nés et de les inscrire à des programmes d'intervention précoce et communautaires. De nouveaux programmes montrent des améliorations spectaculaires chez les enfants identifiés plus tôt dans la vie.
  • La détection d'un enfant exposé peut permettre de proposer une aide, une intervention et un traitement à la mère, afin d'éviter l'exposition lors de futures grossesses.
  • L'identification médico-légale de l'exposition fœtale à l'alcool permet de corroborer à l'avenir les troubles liés à l'alcool dans l'enfance.

Combien de temps les médicaments peuvent-ils être détectés dans les poils du corps ?

Les poils du corps ont un cycle de croissance différent de celui des cheveux. Les poils du corps peuvent devenir dormants et rester en place jusqu'à un an. Un résultat positif reflète une exposition jusqu'à 12 mois.

Combien de temps les drogues peuvent-elles être détectées dans les cheveux ?

Une fois qu'un médicament est incorporé dans les cheveux, il commence à se lessiver lentement en raison d'une hygiène quotidienne normale et d'une exposition aux éléments. La plupart des médicaments ont disparu en trois mois. De plus, le laboratoire n'analyse que les premiers 1,5 pouces (3,9 centimètres) les plus proches du cuir chevelu. Les cheveux poussent à un rythme moyen de 0,5 pouces par mois.

Combien de temps le laboratoire conserve-t-il les échantillons restants ?

En règle générale, les échantillons négatifs sont conservés pendant 7 jours et les échantillons positifs confirmés sont conservés pendant 1 an.

Quelle quantité de sang est nécessaire pour un échantillon de test PEth ?

5 grosses gouttes individuelles sur une carte de prélèvement de gouttes de sang séché ou 5 millilitres de sang total prélevés dans un tube de prélèvement à dessus gris contenant un anticoagulant.

Quelle quantité de lait maternel faut-il ?

Le volume d'échantillon requis est de 10 millilitres collectés dans un récipient stérile.

Combien d'ongles faut-il récupérer ?

La quantité optimale de coupures d'ongles nécessaire est de 100 milligrammes. Si vous coupez les 10 ongles, chaque coupe doit mesurer au moins 2 à 3 millimètres de long.

Combien faut-il pour un échantillon d'urine adéquat?

Le volume d'échantillon requis est de 10 millilitres.

Quelle quantité de méconium est nécessaire pour le test ?

Un minimum de 3 grammes de méconium (environ une cuillère à café) est normalement requis. However, for best results, we recommend collection of the entire passage of meconium until the milk stool appears.

How should umbilical cord tissue be stored?

The sample is stable at room temperature for 7 days, can be refrigerated (2-8° C) for up to 3 weeks, or frozen (< -10° C) for up to 1 year.

If a mother was prescribed a particular drug during her pregnancy will it produce a positive result in the newborn’s meconium or umbilical cord tissue test?

Peut-être. There is no guarantee that the drug is in the meconium or umbilical cord tissue at or above the threshold to positivity cutoff level. There are numerous factors that may affect the outcome, such as dose, metabolism, medication compliance, and recall bias. The appropriate question is whether there is a prescription or medical record that can provide a reasonable explanation for the specimen to test positive. A negative specimen does not prove that the donor was abstinent.

Is testing PEth in dried blood spot and whole blood the same price?

Yes, the price is the same whether it is whole blood or dried blood spot.

Is there a proportion of consumption related to each increasing result? i.e. is 100 ng/mL 5 times more consumed than a 20 ng/mL result?

Testing can only detect whether PEth is present in the specimen, it cannot determine time, dose, or frequency of use. PEth has a half-life of 4.5 days so the results are contingent on when the donor last drank and how much they have been drinking.

Is there a specific shipping company we would need to use or is that at our discretion?

You may use any shipping courier of your choice.

Is there a time frame in which meconium must be collected for testing?

Only with regard to being able to test for fatty acid ethyl esters (FAEE), the ethyl alcohol biomarker in meconium. To be able to test for FAEE, the meconium specimens must be collected within 18 hours after birth. All other drug testing can be done on meconium regardless of when the meconium is passed as long as it is meconium that is being collected and not milk stool.

Is there a timeframe in which collected PEth specimens can no longer be tested for research purposes?

With strictly research specimens, our laboratory has more flexibility regarding testing timeframes. In general, specimens should not be tested beyond their stated timeframe for stability. The Sponsor should note that any results from testing specimens beyond their stated timeframe for stability can be less reliable.

Is umbilical cord genetically fetal tissue or tissue of the mother?

The fetus generates umbilical cord during the first five weeks, therefore, it is fetal tissue.

Why are both ethyl sulfate (EtS) and ethyl glucuronide (EtG) included in urine testing for alcohol use, but only EtG in fingernail or hair testing?

A: For urine testing, it is standard practice in the field of toxicology to include both EtS and EtG, because EtG is subject to bacterial production and degradation if a urine sample is contaminated (e.g. when the donor has a urinary tract infection). EtS is not subject to bacterial production or degradation, and provides a second, more reliable alcohol biomarker in these urine contamination scenarios. Other specimens types, such as fingernails and hair, do not have this issue, so only EtG is measured in those sample types.

Should I keep the collected dried blood spot specimens in a cooler or just at room temperature?

Please keep specimens at the normal air-conditioned lab temp ±26 degrees Celsius or in the fridge.

The umbilical cord was fixed in formalin. May it still be used for the Umbilical Cord Testing?

No, Umbilical cord tissue testing has not been validated for tissues that have been fixed in formalin. Specimens that arrive to the laboratory fixed in formalin are rejected for testing.

What are the meconium specimen storage requirements?

Drugs and metabolites are stable in meconium for up to 2 weeks at room temperature. Storage in a refrigerator or freezer is preferred. Alcohol biomarkers specifically fatty acid ethyl esters (FAEE), are sensitive to heat and light therefore, the preferred shipping method is frozen on dry ice. Since shipping via this method is both difficult and expensive, most institutions send specimens at room temperature and realize that the FAEE concentrations may be reduced. USDTL accept specimens that are shipped at room temperature.

What does a positive hair test result mean?

The only interpretation that can come from a positive hair test is that the individual used or was exposed to drug during the three months prior to collection.

What does a positive newborn PEth result mean? What does the quantitation or number mean?

A positive result means that Phosphatidylethanol (PEth) was detected in the specimen. Due to ethical issues, time-dose studies cannot be performed to determine more specific answers to these questions.

What does a positive PEth mean? Does it measure only heavy/binge drinking or will it be positive after consuming a drink per day over a few days?

A positive PEth result means that the donor has consumed ethanol sometime during the last 2-4 weeks (approximately).

What does USDTL provide in the PEth dried blood spot collection supplies?

  • 2 blood spot lancets
  • 2 tamper-evident seal
  • 2 non-ethanol based alcochol pads
  • 1 blood spot card
  • 1 blood spot drying box

What is Child Hair Testing, and how is it different from regular hair drug tests?

Child Hair and Nail Testing are a modified hair and nail drug tests designed to increase environmental exposure detection in children. The assays are often used by social service agencies involved in custody cases.

What is meta-hydroxybenzoylecgonine (m-OH-BZE)?

Meta-hydroxybenzoylecgonine (m-OH-BZE) is a metabolite of cocaine which is often present in the meconium of neonates born to cocaine-using mothers. It is a minor metabolite in adults, but it has been identified as the only cocaine metabolite present in 23 percent of meconium specimen screening positively for cocaine.*

*Reference: Lewis D, Moore C, Becker J, Leikin J. Prevalence of meta-hydroxybenzoylecgonine (m-OH-BZE) in meconium samples. Bulletin of the lnt.Ass.Forens Toxicol 199525(3):33-36

What is provided in the newborn PEth collection supplies?

PEth collection supplies include 2 lancets, 2 non-ethanol prep pads, gauze, a dried blood spot collection card, and a dried blood spot drying box.

What is the detection window for urine?

A sample of urine provides a drug history from the last two to three days for most drugs, and an even longer period for marijuana.

What is the length of time PEth dried blood spot specimens can be stored while still maintaining their integrity?

What is the length of time that specimens can be stored while still maintaining their integrity?

Dried blood spot cards can be stored up to 1 year at room temperature, refrigerated, or frozen. Whole blood tubes can be stored for 1 week at room temperature, 1 week refrigerated, or up to 1 year frozen (can be thawed up to 3 times).

What is the longest time PEth will remain positive after problem drinking stops?

The Peth test is designed to detect heavy drinking up to approximately 2-4 weeks prior to collection. This is because PEth has an average half-life is 4.5 days. This means that every 4.5 days the level of Peth is cut in half. For example: If an average person with a PEth level of 1000 ng/mL stops drinking, it would take approximately 2.5 weeks for them to fall below the 20 ng/mL cut-off level.

What is the minimum shipment requirement for PEth specimens for research purposes?

Please send at least 10 or more specimens per batch preferably overnight with tracking capability. You can use any courier of your choice. Please have specimens arrive at USDTL between Monday and Friday.

What is the newborn blood specimen requirement for PEth testing?

We require that all 5 spots on the dried blood spot card be filled completely for submission to testing. If sending in whole blood, we require 2 mL collected in a gray-topped anticoagulant blood tube.

What is the preferred method of sanitation prior to specimen collection?

Follow your local protocols for collection of dried blood spot or whole blood. DO NOT use any ethanol based products.

What is the turnaround time for newborn PEth testing?

Turnaround time is 48 hours for screen negative with an additional 24-48 hours for specimens that require confirmatory testing. Turnaround time begins from receipt of the specimen into our laboratory.

What is the turnaround time for testing results?

Generally, the standard turnaround time for reporting negative screening test results is the next business day, with an additional 1-2 business days for specimens that require confirmatory testing. Turnaround time begins from receipt of the valid specimen -accompanied by a properly documented valid order- into the laboratory. Some tests require additional time to process and will fall outside the standard turnaround time window.

What is the window of detection for PEth?

Up to approximately 2-4 weeks depending on the starting concentration of PEth.

What is the window of drug exposure for drugs of abuse in meconium and umbilical cord tissue and why?

The detection window for most drugs of abuse in meconium and umbilical cord tissue testing is up to approximately 20 weeks prior to birth. Meconium begins to accumulate in the fetal gut near mid-term of the pregnancy. Prior to this time frame there is no meconium to trap the drug or drug metabolites. The umbilical cord tissue cutoffs were selected to emulate the positivity rate of meconium through side-by-side studies inferring a similar detection window.

What newborn alcohol tests are available at USDTL?

USDTL offers three different tests that can be used for detecting direct ethyl alcohol biomarkers in newborns.

  • Ethyl glucoronide (EtG) can be detected in umbilical cord tissue with a window of detection up to approximately 20 weeks prior to birth. EtG can be tested in umbilical cord tissue as a stand-alone test or it can be added to any umbilical cord tissue panel.
  • Fatty acid ethyl esters (FAEE) can be detected in meconium with a window of detection up to approximately 20 weeks prior to brith. FAEE can be tested in meconium with a window of detection up to approximately 20 weeks prior to birth. FAEE can be tested in meconium as a stand-alone test or it can be added to any meconium panel. Collection must occur within the first 18 hours after birth to be viable for FAEE testing. See the meconium collection instructions for details.
  • Phosphatidylethanol (PEth) can be detected in blood. Collection is done via heel stick on a dried blood spot card anytime during routine newborn screenings. It has a unique window of detection in blood up to approximately 2-4 weeks prior to collection.

What type of alcohol wipes should I use?

ONLY use isopropyl alcohol wipes. DO NOT use any wipes or sanitizers that contain ethyl alcohol.

When will I receive breast milk results?

When will I receive umbilical cord results?

Test Negative Result Positive Result
Umbilical Cord Drug Panel 1 working day 2 working days
Umbilical Cord EtOH 2 working days 3 working days

Which phosphatidylethanol species do you measure during PEth testing?

Our PEth testing in dried blood spots measures the 16:0/18:1 PEth species.

Why do we test for EtG in hair and not FAEE?

FAEE is less sensitive and can produce false positives. Hairspray and other hair products can produce FAEEs in hair. There is no enzyme in our hair that can create ETG from those products.

Why is the PEth blood positive and the EtG negative in umbilical cord tissue?

There is no answer for this question as the results of any collected specimen have absolutely no bearing on the validity of the results of another collected specimen. Each matrix has its own advantages, disadvantages, and limits of interpretation.

Why is umbilical cord testing becoming the gold standard in newborn testing over meconium?

USDTL&rsquos umbilical cord tissue testing is groundbreaking in newborn toxicology because it solves several problems:

  • Every newborn has an umbilical cord meconium is not available for testing meconium is not obtainable for every birth and may only be available in small quantities.
  • Umbilical cord tissue testing improves the integrity of the chain of custody: only one donor and one collector are present during the collection. Meconium has multiple collections and multiple collectors.
  • Umbilical cord tissue testing improves turnaround time (TAT) because umbilical cord is ready for transport a few minutes after birth, while meconium passages can be delayed for days before being sent to the lab.

Will a UTI affect the result of drug and/or alcohol testing?

Certain bacteria may interfere with drug detection but will not generate a false positive. Fermenting bacteria in the presence of excess glucose may produce ethanol in the bladder and in the specimen cup.

Will drugs administered or taken by the mother affect the newborn drug test result?

Any drugs administer or taken during pregnancy, labor, or delivery have a possibility of being detected. The appropriate questions is whether there is a prescription or medical record that can provide a reasonable explanation for the specimen to test positive.

Will one-time drug use be detected in Fingernail Testing? How many times would they have to use drugs for it to be detected in nails?

Single doses do not guarantee a positive result. The number of doses required to generate a positive result is highly variable between donors.

With 5 dried blood spots, are all 5 spots used for testing PEth?

We typically use 2-3 of the blood spots for testing (assuming all five circles are filled). Ideally, there will be 1-2 blood spots left over and stored in the event a retest is requested.


INTRODUCTION

Alcohol (ethyl alcohol or ethanol, C2H5OH) from fermented grain, fruit juice and honey have been used for thousands of years. Fermented beverages existed and alcoholic drinks used in early Egyptian civilization, in China around 7000 BC, in India, between 3000 and 2000 BC, in Babylon as early as 2700 BC, in Greece, and in South America[1]. In the sixteenth century, alcohol (called “spirits”) was used largely for medicinal purposes[2]. At the beginning and mid of the eighteenth century, spirits was used heavily in Britain. The nineteenth century brought a change in attitudes and the temperance movement began promoting the moderate use of alcohol. In 1920 the United States passed a law prohibiting the manufacture, sale, import and export of intoxicating liquors. Current research suggests that the moderate consumption of alcohol is beneficial to the cardiovascular system and lowers the blood pressure[3-5]. A preclinical study also showed a decrease in systolic blood pressure in rats fed ethanol (1.0 g/kg) for 12 wk[6]. Moderate drinking is generally considered to be: Two drinks a day for men younger than age 65, one drink a day for men age 65 and older and one drink a day for women of any age. A drink is 12 ounces (355 milliliters) of beer, 5 ounces (148 milliliters) of wine or 1.5 ounces (44 milliliters) of 80-proof distilled spirits. Low to moderate drinking has been shown to reduce the incidence of coronary heart disease[3-5] and to increase longevity. It has clearly been a major analgesic, and one widely available to people in pain[1,2,7].

Today, alcoholic beverages are consumed regularly by most of the human societies in the world. However its abuse is a major public health problem in the world. In United States alcohol abuse affects more than 20 million individuals leading to loss of 100000 lives annually[8,9].Chronic high dose ethanol consumption most commonly causes hepatic, gastrointestinal, nervous and cardiovascular injuries leading to physiological dysfunctions[10]. A cause and effect relationship between regular alcohol consumption and blood pressure elevation (hypertension) was first suggested in 1915 by Lian et al[11]. Recent epidemiological and clinical studies have demonstrated that chronic ethanol consumption (more than three drinks per day, 30 g ethanol) is associated with an increased incidence of hypertension and an increased risk of cardiovascular diseases[12-17]. The magnitude of the increase in blood pressure in heavy drinkers averages about 5 to 10 mmHg, with systolic increases nearly always greater than diastolic increases[18]. Similar changes in blood pressure were also reported in preclinical studies[19-22]. In the Framingham cohort[23,24], there was an increase of 7 mmHg in mean arterial pressure when heavy alcohol users were compared with all others. In some epidemiological studies a linear dose-response relationship has been established, sometimes starting with a consumption threshold of 3 drinks per day (30 g of ethanol)[25-33]. In others, the relationship has been nonlinear, especially in women, and some authors have speculated that ingestion of smaller quantities of alcohol may reduce blood pressure[34-38]. Only a few studies have addressed the relationship between alcohol and hypertension in the elderly, and most of them have shown a strong association between hypertension prevalence and alcohol intake[39,40]. However preclinical studies have also shown a linear relationship between blood pressure and ingestion of alcohol[6]. The molecular mechanisms and possible mediators through which alcohol causes vascular injury and raises blood pressure remain elusive. This review focuses the mechanisms implicated with alcohol-induced hypertension and the strategies to control, prevent or to treat alcohol-induced elevation of blood pressure.


Blood alcohol level results may be given in different ways, including percentage of blood alcohol content (BAC). Typical results are below.

  • Sober: 0.0 percent BAC
  • Legally intoxicated: .08 percent BAC
  • Very impaired: .08–0.40 percent BAC. At this blood alcohol level, you may have difficulty walking and speaking. Other symptoms may include confusion, nausea, and drowsiness.
  • At risk for serious complications: Above .40 percent BAC. At this blood alcohol level, you may be at risk for coma or death.

The timing of this test can affect the accuracy of the results. A blood alcohol test is only accurate within 6–12 hours after your last drink. If you have questions or concerns about your results, you may want to talk to a health care provider and/or a lawyer.


Voir la vidéo: Faut-il passer à LÉTHANOL? On explique TOUT sur lE85! Vilebrequin (Décembre 2022).