Informations

Quelqu'un peut-il m'aider à identifier cette araignée brésilienne ?

Quelqu'un peut-il m'aider à identifier cette araignée brésilienne ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelqu'un sait-il quelque chose sur l'identification de cette araignée? Désolé, mais c'est la seule image que j'ai. Il a été tourné le 25 janvier 2004 (été), à 11h27, dans le biome Cerrado dans l'état de Minas Gerais, au Brésil. Il marchait sur un Paepalanthus inflorescence (Eriocaulaceae), attendant probablement de s'attaquer à ses pollinisateurs. Une petite section de toile peut être vue surélevée vers la gauche (où elle provient apparemment d'une autre inflorescence), touche l'une des petites fleurs, puis elle est apparemment toujours connectée à l'araignée, dans un motif qui me rappelle les Salticidae, bien que je ne suis pas sûr. Je pense que sa taille est d'environ 1 cm. Je doute qu'une identification spécifique soit possible, mais famille, superfamille, sous-famille, tout ira bien.


Intéressant! Vous voyez ces longues épines sur les jambes ? Seuls deux groupes d'araignées (qui me viennent à l'esprit, de toute façon) ont ce genre d'arrangement : les araignées lynx (famille Oxyopidae) et les araignées pirates (famille Mimetidae). Les araignées lynx sont des chasseurs errants, et celles que je connais ont tendance à avoir une forme de corps plus semblable à celle des araignées herbeuses familières (abdomen allongé en forme de larme et céphalothorax des chasseurs - à peu près rectangulaire, et souvent très gros au niveau du visage. exemple : https://bugguide.net/node/view/1965

https://bugguide.net/node/view/1489229/bgimage

Donc, votre araignée semble être une araignée lynx d'Amérique du Sud, ce que je ne connais malheureusement pas du tout.

Je vais écarter les araignées pirates comme une possibilité, même avec l'association avec un peu de toile (les araignées pirates envahissent les toiles d'autres espèces et tuent les occupants), car elles ressemblent beaucoup plus à des « tisserands d'orbes » dans leur forme générale du corps. Celui-ci ressemble tellement à Lynx Spider que je suis assez confiant que c'est l'un de ceux-là.


Des araignées dangereuses se cachent-elles dans vos fruits ?

Probablement pas, selon une nouvelle étude qui montre que la plupart des arachnides faisant de l'auto-stop sont inoffensifs.

Les fruits expédiés de loin arrivent parfois avec un bonus indésirable : une grosse araignée effrayante.

Les arachnides, qui se cachent parmi les régimes de bananes et d'autres fruits expédiés d'Amérique du Sud vers les États-Unis et le Royaume-Uni, peuvent effrayer les humains sans méfiance.

Les réactions peuvent être extrêmes : les écoles ont fermé. Des maisons ont été évacuées (encore et encore). Les épiceries ont retiré des expéditions entières de produits, comme cela s'est produit à Milwaukee, Wisconsin, en 2013.

En effet, les gens peuvent rapidement supposer que les passagers clandestins sont des araignées errantes brésiliennes, de dangereux arachnides sud-américains réputés pour être rapides, agressifs et hautement toxiques (le nom de leur genre, Phoneutria, signifie meurtrière en grec). (Voir « 7 mythes sur les insectes et les araignées écrasés. »)

Parfois, cela peut être vrai. Mais souvent, les araignées qui font de l'auto-stop sont inoffensives – victimes d'une erreur d'identité, explique l'arachnologue Rick Vetter, maintenant à la retraite de l'Université de Californie, Riverside.

Soupçonnant que les araignées errantes se rendent rarement en Amérique du Nord dans une corbeille de fruits, Vetter s'est mis en route en 2006 pour déterminer quelles araignées perturbent vraiment les balades à travers l'équateur.

Il a effectué des recherches dans la littérature scientifique et a demandé à un importateur de fruits de signaler toute incidence d'araignées apparaissant dans les expéditions. Puis il a passé les huit années suivantes à identifier qui étaient réellement les passagers clandestins internationaux, des résultats qui paraîtront bientôt dans le Journal of Medical Entomology.

Au total, Vetter a recensé 135 auto-stoppeurs araignées, dont seulement sept Phoneutria.

National Geographic s'est entretenu avec Vetter sur les araignées bananières les plus courantes et sur les raisons pour lesquelles il est important de dissiper ces idées fausses.

Quelles araignées avez-vous tendance à voir le plus souvent dans les expéditions de fruits en Amérique du Nord ?

Les principales sont les araignées chasseuses pantropicales (Heteropoda venatoria) - de grosses bêtes aux longues jambes, très attirantes - ce sont elles qui ont la moustache blanche. On les trouve partout dans le monde dans les zones tropicales. L'Équateur est l'endroit d'où ils viennent beaucoup dans les bananes. Et l'araignée banane à face rouge (Cupiennius chiapanensis).

À quelle fréquence verrez-vous une araignée tomber de vos bananes ?

Nous n'en avons vraiment pas eu autant. Le maximum que j'ai eu était de 15 araignées en un an. Et cela vient de quelqu'un qui transporte du fret international en Amérique du Nord. Mais je n'ai eu qu'environ la moitié des araignées pour lesquelles les gens ont contacté l'importateur de fruits. (Voir aussi "Posez vos questions étranges sur les animaux : que se passe-t-il si vous avalez une araignée ?")

Quels sont les impacts économiques d'une identification erronée des espèces d'araignées ?

Cela a causé, et peut causer, des situations économiques graves. [Dites] vous avez 26 000 $ de bananes sur un bateau parce que quelqu'un a identifié cette chose comme une araignée errante mortelle. Ou vous avez 20 camions de meubles en osier du Mexique qu'ils vont fumiger puis développer un programme de protection personnelle pour leurs employés.

Mon article donne donc des informations aux entomologistes et aux arachnologues afin qu'ils puissent identifier correctement les araignées. dans leurs fruits.

En ce qui concerne les araignées trouvées dans les fruits et la réponse hyperbolique à ces découvertes, qui pensez-vous est le plus à blâmer pour cela ? Les gens qui trouvent les araignées ? Les personnes qui les identifient mal ?

C'est une combinaison. Une partie du problème est que ces araignées sont mal identifiées en ligne. Ils auront une photo qui, selon eux, est une araignée errante, mais c'est une photo de l'araignée à face rouge, qui est inoffensive. (Voir une vidéo de la plus grande araignée du monde.)

Et puis il y a la psychologie : s'il y a deux manières de procéder avec quelque chose – quelque chose d'inoffensif ou quelque chose de potentiellement dangereux – les gens empruntent toujours la voie dangereuse. Ce qui peut être un instinct de survie. Peut-être vaut-il mieux considérer quelque chose comme dangereux, même si c'est inoffensif, que de penser que c'est inoffensif quand c'est dangereux.

Pourquoi pensez-vous que les gens choisissent ce qui fait peur par rapport à ce qui ne l'est pas ?

C'est beaucoup plus excitant de dire : « J'ai trouvé une araignée mortelle et toxique ! que de dire : « J'ai trouvé quelque chose d'inoffensif.

Je faisais une conférence et j'ai dit au public : « Si vous avez une infection bactérienne, en parlez-vous à quelqu'un ? Non. ." (Voir "Pourquoi des milliers d'araignées venimeuses ont-elles envahi une maison ?")

Après la conférence, j'étais dans le hall, et un type arrive et dit : "Nous pensions que ma femme avait été mordue par un reclus brun. Et vous avez raison, nous l'avons mis dans notre lettre de Noël."


Araignée errante brésilienne : d'où viennent-elles et à quel point sont-elles mortelles ?

L'araignée la plus venimeuse du monde a été livrée dans une maison du sud de Londres dans un régime de bananes.

Des spécialistes ont été appelés pour piéger l'araignée errante brésilienne, qui lui a arraché la jambe dans le but de s'échapper et a laissé derrière elle un sac d'œufs rempli de milliers de bébés araignées.

La famille qui a reçu l'arachnide mortel dans sa boutique en ligne Waitrose a déclaré au Courrier le dimanche ils étaient « trop traumatisés pour rester dans la maison », tandis que le supermarché s'excusait pour l'incident « angoissant ».

Ce n'était pas la première fois qu'une araignée errante brésilienne faisait le long voyage vers le Royaume-Uni.

En 2005, un chef du Somerset a été mordu par un passager clandestin qui se cachait dans des bananes livrées à son pub.

Il a été sauvé par un anti-venin administré après qu'un zoo voisin a identifié l'arachnide à partir d'une photo qu'il a prise sur son téléphone avant de s'évanouir.

Les araignées et leurs œufs ont également été trouvés dans des bananes d'un Tesco dans l'Essex et de One Stop dans le Staffordshire.

D'où viennent-ils?

Heureusement, il est très rare de trouver des araignées errantes brésiliennes au Royaume-Uni ou ailleurs en dehors de leur habitat naturel en Amérique du Sud.

Ils vivent dans les forêts du Costa Rica, de la Colombie, du Pérou, du Brésil et du Paraguay et tirent leur nom de l'habitude de se déplacer la nuit dans la jungle à la recherche de nourriture.

Dans la journée, ils aiment se cacher dans des endroits sombres et humides et sont connus pour favoriser les tas de bois, les garages, les placards, les chaussures et même les tas de vêtements.

L'apparente tendance à se cacher dans les régimes de bananes – comme lors du dernier incident – ​​leur a valu le surnom d'« araignée banane ».

Leur nom scientifique se traduit par « meurtrière » en grec et elles sont également connues sous le nom d'« araignée armée », en raison de leur position d'attaque inhabituelle, et de « dard de cheval ».

À quel point est-ce mortel ?

Les Livre Guinness des records du monde l'a nommée l'araignée la plus venimeuse au monde pour posséder le venin neurotoxique le plus actif de toutes les araignées vivantes.

La toxine PhTx3 provoque une douleur extrême, un gonflement, une paralysie, une destruction des cellules de la peau, des complications respiratoires mortelles, des crises cardiaques et des érections douloureuses (priapisme) chez les hommes durant jusqu'à quatre heures.

Les victimes d'une morsure d'araignée errante brésilienne pourraient être tuées en une heure.

Mais peu de décès surviennent car un anti-venin efficace est disponible au Brésil et Guinness affirme que des personnes sont tuées, c'est généralement chez les enfants de moins de sept ans.

Les scientifiques auraient envisagé d'étudier l'utilisation du venin mortel comme ingrédient possible pour les médicaments traitant la dysfonction érectile.

A quoi ressemblent les araignées errantes brésiliennes ?

Il existe huit espèces connues, les plus dangereuses étant la Phoneutria fera et la Phoneutria nigriventer.

Tous varient légèrement en apparence, mais sont connus pour leur taille, avec une envergure de jambe allant jusqu'à 15 cm (6 pouces) et une longueur de corps allant jusqu'à 5 cm (2 pouces).

Ils sont couverts de poils et généralement de couleur brun foncé, certains présentant des poils rouge vif sur leurs glandes à venin.

Lorsque les araignées errantes brésiliennes se sentent menacées, elles adoptent une position « d'attaque » distinctive avec leurs pattes avant en l'air, se balançant d'un côté à l'autre.

Comment attaquent-ils ?

Les araignées utilisent les morsures comme principale forme d'attaque, mais ne délivrent pas toujours de venin, ne l'utilisant que dans environ un tiers des morsures.

Ils se nourrissent d'insectes et de petits mammifères, y compris d'autres araignées, amphibiens, reptiles et souris, les chassant au sol et les tuant par embuscade ou attaque directe.


11. Fausse araignée veuve

Joaquim Alves Gaspar/Wikimedia Commons

Le classement des araignées par dangerosité est en grande partie une chose subjective, certaines ont un venin plus puissant, tandis que d'autres mordent apparemment plus souvent. Mais voici un classement vague basé, à tout le moins, sur la peur.

Il n'y a rien de faux à propos de la menace de la fausse araignée veuve, souvent citée comme la plus venimeuse du Royaume-Uni.


Goliath Birdeater Tarentule

(Theraphosa blondi)

Tarentule birdeater Goliath

La tarentule birdeater Goliath se trouve dans le nord de l'Amérique du Sud et est la plus grande araignée du monde, à la fois par son poids (jusqu'à 175 grammes) et sa taille (jusqu'à 13 centimètres).

Malgré son nom sympa, cette araignée se nourrit principalement d'insectes, mais chassera les petits rongeurs, les grenouilles et les lézards de manière opportuniste. C'est certainement effrayant, avec des crocs de bonne taille, mais leur venin est en fait relativement inoffensif pour les humains, comparable à une piqûre de guêpe.


Faits et informations sur les araignées

Faits et informations sur les araignées. Alimentation, habitat, distribution, reproduction, anatomie et plus encore.
Faits sur l'araignée recluse brune, la tarentule, l'araignée chameau, l'araignée loup, l'araignée veuve noire et bien d'autres.

Introduction aux araignées

L'araignée peut être une créature intéressante et effrayante. Il en existe plusieurs types et ils varient en taille et en coloration. Ce qui peut vous surprendre, c'est que généralement les plus gros ne sont pas aussi dangereux que certains des plus petits. Vous pouvez juger de ce que fera une araignée en fonction de sa taille et de son apparence.

Des restes fossiles montrent que l'araignée existe depuis plus de 400 millions d'années. Pourtant, nous manquons encore de preuves suffisantes pour être en mesure de dire ce qui s'est passé au fil du temps pour eux. Il y a pas mal de spéculations sur les types d'évolution qui se sont produits pour eux au fil du temps.

Il existe une grande diversité parmi les populations d'araignées. En fait, ils se classent au 7e rang mondial. Le seul endroit au monde où ils ne vivent pas en Antarctique. On les trouve dans toutes les formes d'habitats et cela inclut autour des humains.

Les araignées peuvent varier en taille d'extrêmement petite à très grande. Certains d'entre eux se fondent si bien dans leur environnement que vous ne saurez même pas qu'ils sont là. Ils ont tous quatre paires de pattes donc huit en tout. Ils ont également quatre paires d'yeux qu'ils utilisent pour les aider car ils n'ont pas un bon sens de l'équilibre.

Les araignées se déplacent généralement très lentement, mais elles n'ont pas à trop s'inquiéter des divers prédateurs. La plupart d'entre eux ont un venin très puissant qu'ils délivrent et paralysent les prédateurs. Il existe des types d'araignées dont le venin est suffisamment puissant pour rendre les humains très malades ou même causer la mort.

En conséquence, de nombreux humains ont peur des araignées. Ils ont tendance à faire tout ce qu'ils peuvent pour les faire sortir de leurs maisons et de leurs habitats. Les humains envahissant continuellement le territoire de l'araignée, ils ont du mal à trouver des endroits où ils ne rencontreront pas d'humains.

Cependant, les araignées sont très douées pour s'adapter aux environnements changeants. Ils n'ont pas besoin de beaucoup de nourriture pour survivre. Ces prédateurs trouvent souvent de nombreux punaises et insectes. Ils s'emmêlent dans les toiles, puis ils sont coincés pour que l'araignée vienne se nourrir.

Principaux faits sur les araignées

  1. Les araignées sont classées parmi les invertébrés. Ils n'ont pas de colonne vertébrale.
  2. On pense qu'il existe au moins 50 000 espèces d'araignées dans le monde.Plus de faits sur les araignées…

La zone abdominale d'une araignée est l'endroit où la soie pour créer les toiles est fabriquée. C'est incroyable de les voir travailler avec autant de diligence pour créer leurs toiles élaborées. Le processus d'accouplement pour les mâles et les femelles est également intéressant. Les femelles sont beaucoup plus grandes que les mâles.

Les mâles livreront du sperme à un endroit, puis la femelle l'insérera dans son corps. Dans de nombreux cas, les mâles seront consommés par la femelle après l'accouplement. On ne comprend pas entièrement pourquoi cela se produit. En conséquence, la plupart des araignées matures que vous verrez seront des femelles. Jusqu'à 3 000 œufs peuvent être livrés à la fois pour certaines espèces.

Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur le mode de vie et le cycle de vie de l'araignée. Avec beaucoup d'espèces, ils sont un énorme mystère. Leur nombre peut également être difficile à identifier en raison du fait qu'ils ont un habitat si diversifié. Pourtant, les chercheurs continuent de chercher des réponses. Une partie de cette recherche consiste également à trouver des traitements qui fonctionnent bien lorsqu'une personne a été mordue par une araignée venimeuse.

Certaines espèces d'araignées sont actuellement en danger d'extinction en raison des efforts humains. La chasse intensive combinée à la perte d'habitat peut s'avérer trop lourde pour beaucoup d'entre eux. La plupart des humains n'aiment pas les araignées et n'ont donc rien à voir avec leur sauvegarde.


Les plus grosses araignées

1. Goliath ornithologue

Il appartient à la tarentule et se trouve dans la région du nord de l'Amérique du Sud. C'est la plus grande araignée du monde en termes de masse et de taille. Mais c'est la deuxième araignée géante Huntsman par l'envergure des jambes. Il se nourrit généralement de petits oiseaux. Contrairement aux autres araignées, les femelles ne mangent pas de mâles pendant l'accouplement. Femelles de 3 à 5 ans et vivent de 15 à 25 ans. Les mâles meurent juste après la maturité et ne vivent que 3 à 6 ans. La couleur de leur corps varie du brun foncé au brun clair avec de légères marques sur le corps. Les femelles pondent de 100 à 200 œufs à la fois dans les terriers qu'elles ont creusés. Dans des conditions menaçantes, le birdeater Goliath frotte son abdomen avec ses pattes postérieures et libère des poils qui irritent la peau de l'adversaire.

Pendant la journée, ils vivent dans des terriers et sortent la nuit pour chasser. En raison d'une mauvaise vue, ils détectent sa proie à l'aide de vibrations au sol puis se jettent sur la proie et injectent du venin à l'aide de leurs crocs. Ils sont grands et l'une des plus grandes araignées du monde, cependant, leur défense la plus courante consiste à exécuter leurs pattes arrière contre leur ventre, ce qui projette de minuscules poils pointus dans l'air. Malgré leur nom, ils ne mangent pas d'oiseaux mais adorent manger des lézards, des grenouilles et des petits mammifères.

2. L'ARAIGNÉE HUNTSMAN

Ce sont de grandes araignées à longues pattes mesurant jusqu'à 15 cm sur les pattes. Ces araignées ont huit yeux. Ils sont principalement gris à brun avec des marques de couleur noire sur leur corps. Bien que leur vision ne soit pas bonne par rapport aux autres araignées et qu'elles ne puissent voir que les objets qui s'approchent qui sont plus proches d'elles. Les araignées chasseurs ne construisent pas de toiles au lieu de chasser pour se nourrir. On les appelle aussi araignées des bois car elles préfèrent un endroit boisé pour vivre. Ils vivent dans des rondins, une branche lâche d'arbres et des parois rocheuses. Ces araignées sont notoires et pénètrent parfois dans la maison et dans les voitures. Les araignées femelles pondent jusqu'à 200 œufs à la fois et les gardent pendant 3 semaines. Généralement, l'araignée Huntsman ne fait pas partie de la catégorie des araignées dangereuses. C'est l'une des plus grosses araignées du monde.

On le voit principalement dans les troncs d'arbres, sous l'écorce, sous les pierres ou sur les murs des maisons et certaines espèces vivent entre les fissures capillaires du grès et les affleurements de granit. L'espèce adore manger des insectes, des arthropodes, des petits lézards et des grenouilles. Les crocs de l'espèce sont assez gros pour contenir la nourriture jusqu'à ce qu'elle soit immobilisée par le venin de l'araignée. Les piqûres d'araignées peuvent être douloureuses pour les humains et peuvent provoquer de légères nausées et des maux de tête.

3. OISEAUX ROSE SAUMON DU BRÉSIL

L'espèce est considérée comme la troisième plus grande espèce de tarentule au monde. C'est une espèce à croissance rapide et passe la plupart de son temps dehors à jouer un adulte. Ils sont de couleur noire uniforme et une fois mûrs, ils ont des poils roses sur tout le corps. Les mails matures ont des crochets tibiaux sur la paire de pattes avant. Ce crochet est une jambe femelle pendant l'accouplement. Lorsque dans des conditions menaçantes, la tarentule lève sa patte avant et essaie d'arrêter son ennemi. Si l'attaquant ne s'arrête pas ici, la tarentule essaie de mordre. On dit que la tarentule préfère mordre dans les dernières situations, sinon elle utilise des cheveux urticants qui, jetés dans les yeux, provoquent la cécité. Pendant la saison de reproduction, les mâles déposent leur sperme sur le tapis palmé de la femelle. Les roses saumon du Brésil sont très appréciées en captivité en raison de leur taille et de leur apparence.

L'une des plus grandes mygales au monde peut atteindre un diamètre de six pouces au cours de la première année de sa vie. En parlant d'apparence, l'espèce est de couleur rose avec de longs poils de couleur saumon qui sortent de ses pattes, de ses pièces buccales et de son abdomen. La coloration est l'un des meilleurs et uniques moyens d'identifier ces mygales. De plus, comme son nom l'indique, ils ne s'attaquent qu'aux oiseaux, parfois ils attaquent les petits oiseaux, cependant, la plupart du temps, ils aiment manger des insectes, des lézards, des grenouilles et des souris.

4. POECILOTHERIA RAJAEI

Cette espèce est célèbre avec son nom commun d'araignée ornementale indienne trouvée dans les ghats de Pâques et de l'ouest du sous-continent indien. Ce sont des espèces allongées avec des pattes atteignant 18 cm chez les mâles et 22 cm chez les femelles. Ce sont des araignées de couleur grise avec un merveilleux complexe de rayures noires et blanches et de chevrons. Ils présentent des taches de couleur jaune vif sur la 1ère paire de pattes au moment de l'avertissement. Ils préfèrent généralement nourrir de petits insectes volants, des cafards et même une petite souris. Les espèces ont un venin qui a des usages médicinaux.

5. Araignée solaire

L'une des plus grandes araignées du monde, l'araignée solaire, également célèbre sous le nom d'araignées chameaux, de scorpions des vents ou de solifuges. Les plus grandes espèces poussent jusqu'à 5-6 pouces. Il appartient aux solifugae, un ordre d'animaux de la classe des arachnides. Les plus grandes espèces peuvent atteindre jusqu'à 12 à 15 cm de long, pattes comprises. De nombreuses légendes urbaines ont déclaré à partir de leur expérience que la taille, la capacité et le danger potentiel pour l'homme de Solifugae sont négligeables. Le corps de Solifugae a deux tagmata - un opisthosome et un prosoma. Malgré leur nom commun, ils ne sont ni classés dans la catégorie des araignées ni des scorpions. Les solifugaes ont cinq pattes, mais seules quatre pattes postérieures sont de vraies pattes et chaque patte a sept segments. Les solifugaes ont un organe adhésif réversible et ils l'utilisent pour chasser les insectes volants.

En parlant d'apparence, l'araignée solaire est de couleur beige, brune ou brun rougeâtre avec un corps velu. Ils sont équipés de mâchoires allongées connues sous le nom de chélicères et ont 4 paires de longues pattes avec une paire d'organes sensoriels semblables à des pattes connus sous le nom de pédipalpes qui existent près de la mâchoire. Également connu sous le nom de « scorpion du vent » en raison de son corps semblable à celui d'un scorpion et de sa capacité à courir comme un vent. La durée de vie de l'araignée est de deux ans dans la nature.

6. Araignée babouin roi

L'araignée babouin royal se trouve dans les pays d'Afrique de l'Est comme la Tanzanie et le Kenya. Le babouin royal emprunte une araignée qui vit dans des terriers qu'ils ont creusés dans les prairies. Ces araignées ont du venin qu'elles utilisent pour tuer leurs proies. Ils se nourrissent d'insectes, de lézards, de cafards, d'oiseaux et peuvent même tuer des souris. Contrairement aux autres araignées, elles n'ont pas de poils urticants, alors elles peuvent aussi être très défensives. Ce sont des araignées à croissance lente qui mesurent jusqu'à 20 cm d'envergure. C'est la seule espèce du genre pelinobius. L'araignée varie sa couleur du brun rouille à l'orange. Les araignées King Baboon sont la proie des oiseaux, des babouins et d'autres mammifères. Les araignées adultes peuvent être conservées dans l'aquarium qui devrait contenir 10 à 20 gallons d'eau, une zone cachée et un plat d'eau peu profond devraient également être fournis.

Ils sont surtout vus en résidant dans les terriers dans le sol avec de la soie à l'entrée pour détecter les vibrations de la proie qui passe. Pendant la journée, ils se cachent dans les terriers et chassent généralement la nuit. Ils adorent tuer et manger des coléoptères, des cafards, des araignées et même des souris, des lézards, des petits serpents et des oiseaux à l'aide de leurs crocs puissants pour délivrer une vilaine morsure. Ces araignées sont assez communes et observées dans les prairies du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie.

7. Tarentule

La tarentule peut être trouvée dans les régions à travers la terre. La tarentule comme animal de compagnie a des poils urticants qui peuvent irriter la peau et endommager les yeux. La tarentule a une longue durée de vie de 15 à 25 ans. C'est un invertébré qui repose sur un exosquelette pour le soutien musculaire. La taille de la tarentule varie de la taille des ongles à la taille d'une assiette. La plus grande espèce de tarentule pèse 85 grammes et le plus grand de tous les mangeurs de Goliath au Brésil pèse 170 grammes. La tarentule est en train de devenir des animaux de compagnie célèbres. Tarentula, ce sont des emprunteurs qui vivent sur le terrain. Leurs habitats naturels comprennent la savane, les prairies telles que la forêt tropicale, les déserts, la garrigue et les forêts de nuages.

Presque toutes les mygales ont une apparence velue et ont 8 pattes et 2 crocs. Malgré 8 yeux, ils n'ont pas une bonne vision et dépendent principalement de la vibration pour détecter sa proie. Ils adorent manger des insectes, des petits lézards et même des oiseaux, cependant, ils ont beaucoup d'ennemis comme les serpents, les lézards, les oiseaux, les coyotes et les renards. L'espèce produit de la soie pour marquer sa zone, protéger ses œufs et se cacher dans des nids. L'araignée a une durée de vie de 5 à 10 ans, cependant, les femelles peuvent vivre jusqu'à 20 ans.

8. araignée errante brésilienne

L'une des araignées les plus effrayantes, l'errance brésilienne se trouve principalement dans les régions d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale. Phoneturia est un genre d'araignées venimeuses. Le genre dans son ensemble est parfois appelé une araignée errante brésilienne parce qu'elle erre la nuit dans les jungles plutôt que d'attendre la victime sur sa toile. Phoneturia est également célèbre avec des noms comme l'araignée armée et l'araignée banane. L'araignée de ce genre peut atteindre une envergure de jambe de 12 à 15 cm. Pour se défendre, ils ont l'habitude de lever les deux pattes avant et les caractéristiques La couleur de leur corps indique qu'ils sont en danger. Outre la douleur causée par leur morsure venimeuse, il provoque également le priapisme chez l'homme.

Les araignées sont des gilets reconnus car elles se tiennent sur les pattes arrière tout en soulevant ses pattes avant. L'un des animaux les plus venimeux n'hésite pas à attaquer les humains s'il est provoqué. Ils sont surtout vus sous les rochers pendant la journée et adorent chasser la nuit. Ils sont principalement observés dans les zones très peuplées de Sao Paulo, Rio de Janeiro et Espirito Sanito.

9. Grammostola

Ce sont des araignées de taille moyenne originaires d'Amérique du Sud tropicale. Ces araignées sont de couleur brune avec des poils rosâtres ou rouge orangé. Ils sont considérés comme des espèces débutantes de la famille des tarentules. La tarentule rose du Chili est un animal de compagnie courant en raison de son comportement obéissant et de son venin doux. Ils essaient de rester au sec parce qu'ils détestent être séchés. Il se nourrit de petits insectes invertébrés.

Ils sont principalement observés dans les régions désertiques et broussailleuses du nord du Chili, de la Bolivie et de l'Argentine et adorent chasser la nuit. Ils adorent manger des sauterelles, des grillons, des mites, des coléoptères, des cafards et des vers de farine et parfois aussi attraper la souris pinky. La meilleure nourriture pour les tarentules de compagnie sont les grillons qui seront la meilleure source de nutrition hydratée pour la tarentule.

10. Cerbalus Aravaensis

Une espèce qui appartient à l'araignée Huntsman et peut être trouvée en Israël et en Jordanie. L'araignée a une envergure de jambe de 14 cm qui est le plus grand membre de la sparaissade en Asie du Moyen-Orient et donc classée comme l'une des plus grandes araignées au monde. Les femelles sont généralement de plus grande taille que les mâles. Les mâles ont une longueur de corps de 1,85 cm à 2,40 cm tandis que les femelles ont une longueur de corps de 2,20 cm à 2,65 cm. La nuit et pendant les étés plus chauds, c'est une araignée plus active. Il construit des tanières souterraines avec une porte en forme de piège et y met du sable et de la colle afin de déguiser la porte des prédateurs.


Comment identifier une araignée qui crache

Cet article a été co-écrit par notre équipe formée d'éditeurs et de chercheurs qui l'ont validé pour son exactitude et son exhaustivité. L'équipe de gestion de contenu de wikiHow surveille attentivement le travail de notre équipe éditoriale pour s'assurer que chaque article est soutenu par des recherches fiables et répond à nos normes de qualité élevées.

wikiHow marque un article comme étant approuvé par le lecteur une fois qu'il reçoit suffisamment de commentaires positifs. Dans ce cas, 83 % des lecteurs qui ont voté ont trouvé l'article utile, ce qui lui a valu notre statut d'approbation par les lecteurs.

Cet article a été vu 62 589 fois.

Les araignées crachantes sont nommées pour leur façon cool d'attraper une proie : en vaporisant la proie avec une colle venimeuse, ou « cracher ». Les araignées crachantes se trouvent partout dans le monde, de l'Amérique du Nord à l'Australie. Si vous essayez d'identifier une araignée crachante, vous devez surveiller sa forme corporelle caractéristique, ses motifs et ses crachats, bien sûr ! Savoir où trouver ces bestioles peut également aider à les identifier.


Une nouvelle araignée mystérieuse ressemblant à une tarentule identifiée dans les Everglades de Floride

Du zoo de Miami

Une araignée insaisissable liée à la tarentule vient de rejoindre les rangs des araignées reconnues.

Le Pine Rockland Trapdoor Spider vit dans les Everglades de Floride et c'est une race rare. Il n'a été repéré qu'une poignée de fois depuis les années 1920 et ce n'est que récemment que l'arachnide intelligent a obtenu son nom pour l'habitat dans lequel il vit, selon Rebecca Godwin, professeur adjoint de biologie à l'Université de Piedmont.

Ces araignées ne vivent probablement que dans l'habitat de pins rocheux du sud de la Floride, qui est "très menacé", a déclaré Godwin à CNN. Leur patrie de pins poussant sur des affleurements calcaires a été lentement détruite par l'humanité.

"Le développement, l'urbanisation, le défrichement, tout ce qui détruit la couche arable pourrait potentiellement anéantir des populations entières et surtout pour une araignée qui se trouve dans une si petite gamme d'habitats vraiment menacés, vous risquez en quelque sorte de perdre l'espèce dans son ensemble", dit Godwin.

L'araignée est l'une des 33 nouvelles espèces des Amériques à être ajoutées au genre Ummidia, qui sont des araignées trappes. Godwin et Jason E. Bond, professeur d'entomologie à l'Université de Californie à Davis, ont co-écrit l'étude, publiée en avril dans la revue ZooKeys.

“Le fait qu'une nouvelle espèce comme celle-ci puisse être trouvée dans un fragment de forêt en voie de disparition au milieu de la ville souligne l'importance de préserver ces écosystèmes avant de perdre non seulement ce que nous savons, mais aussi ce qui reste à découvrir, ” Frank Ridgley, directeur des services vétérinaires de conservation et de conservation du zoo de Miami, a déclaré dans un communiqué de presse.

Trouver et collecter suffisamment d'exemples d'araignées a été délicat.

Un gardien de zoo vérifiant les pièges de recherche sur les reptiles au zoo de Miami a pris une photo de l'araignée de grande taille en 2012 et deux ans plus tard, une autre a été trouvée. La mystérieuse araignée ne correspond à aucune espèce enregistrée, a déclaré le zoo dans un communiqué de presse.

Le zoo a envoyé les données à Godwin, qui étudie les araignées à trappe depuis près d'une décennie. Les échantillons précédents qu'elle avait dans les musées dataient des années 1920 et 1950, a-t-elle déclaré.

"C'était vraiment excitant pour moi", a déclaré Godwin. “Même n'ayant qu'un ou deux spécimens, j'étais déjà presque sûr qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce.”

Les caractéristiques des araignées trappes mâles aident à identifier l'espèce, a-t-elle déclaré. Le Pine Rockland Trapdoor Spider est noir et mesure environ un à 1,5 pouces de diamètre, y compris les pattes. Les mâles ont un abdomen opalescent, dit-elle.

"Si l'on appelait les araignées belles, je trouve que c'est une très belle araignée", a déclaré Godwin.

Aucune femelle de cette espèce n'a encore été trouvée, a déclaré Godwin. Les autres femelles du groupe des araignées à trappe ont généralement une extrémité avant qui ressemble à du cuir verni, a-t-elle ajouté.

Les araignées trappe sont apparentées aux tarentules. Ils ont tendance à être plus petits, moins poilus, leurs crocs pointent dans une direction différente et ils partagent certaines caractéristiques physiques avec leurs cousines tarentules, a déclaré Godwin.

Même si les grosses araignées peuvent effrayer les gens, Godwin a déclaré que ces araignées à trappe ne venaient pas vous attraper. Les araignées vivent dans une si petite zone et s'enfouissent dans le sol, y vivant pendant la majeure partie de leur vie. Certaines araignées femelles de ce groupe peuvent vivre plus de 20 ans.

Bien qu'elles soient venimeuses, la plupart des araignées le sont, le venin de la Pine Rockland Trapdoor Spider n'est pas « médicalement important », a déclaré Godwin. Traduction: Le venin n'est pas dangereux pour les humains.

La recherche sur le venin pourrait donner des applications intéressantes aux humains, selon Ridgley.

"Les venins d'espèces apparentées contiennent des composés potentiellement utilisés comme analgésiques et traitements contre le cancer", a déclaré Ridgley.

Lorsque Godwin parle de son travail avec les araignées, elle dit qu'elle entend généralement combien d'araignées une personne a écrasées cette semaine-là.

"J'ai envie de travailler sur les araignées, vous passez beaucoup de temps à lutter contre la mauvaise presse", a déclaré Godwin. « C'est une bataille difficile pour souligner que ceux-ci aident les organismes, le cas échéant. Ils ne sont porteurs d'aucune maladie à transmettre aux humains, ils ne sont pas agressifs et vivent littéralement sous terre.

Les araignées à trappe sont connues pour créer une porte vers leur terrier et rester sous terre, a déclaré Godwin. Ils sortent leurs jambes et attrapent de petits insectes qui se promènent sans avoir à quitter leur bunker. Lorsqu'ils sont en danger, ils ferment leur porte en soie filée et éloignent les intrus.

Le Pine Rockland Trapdoor Spider et d'autres variétés auparavant inconnues sont ce qui fascine le plus Godwin sur notre planète. Elle veut continuer à étudier des araignées comme celle-ci, qui vit dans un habitat « en péril », avant que cela ne soit perdu, a-t-elle déclaré.

"Je suis continuellement époustouflé par le peu que nous savons de ce qui vit sur la planète avec nous", a déclaré Godwin. “There are so many species getting lost, going extinct before we even knew they ever existed.”


Spider Research

Every once in a while in North America, a large spider (or a spider egg sac) is found in international cargo, most commonly in bananas. The spider is collected and taken to a local “authority” who typically has no arachnological experience. A quick search of the Internet leads the “authority” to identify the spider as a deadly armed or wandering spider of Brazil (genus Phoneutria) and then, panic and hyperbolic media coverage ensues. However, most of the time, these incidents are misidentifications of harmless spiders. This is due in part to the dynamic nature of being associated with a potential dangerous animal. People like to jump to the exciting conclusion that they are dealing with a “deadly” creature. Another contributor to the hyperbole is that a quick identification is understandably forced by a desire to know if the spider is indeed dangerous so that cargo crews will not suffer envenomations and cargo can then be unloaded before it decays (in the case of fruit). People then err on the side of the fantastic rather than caution.

Information regarding spiders collected from bananas can be found in the two articles below, which can be obtained from me in PDF form with an email request. [email protected]

Vetter, R.S. and S. Hillebrecht. 2008. On distinguishing two often-misidentified genera (Cupiennius, Phoneutria) (Araneae : Ctenidae) de grosses araignées trouvées dans les cargaisons de marchandises d'Amérique centrale et du Sud. American Entomologist 54: 82-87.

Vetter, R. S., R. L. Crawford and D. J. Buckle. 2014. Araignées (Araneae) trouvées dans des bananes et d'autres cargaisons internationales soumises aux arachnologues nord-américains pour identification. Journal d'entomologie médicale 51 : 1136-1143.

Information on spider egg sacs found on bananas is also presented below but read through the information on the spiders first

Armed spiders (Genus Phoneutria)

Spiders of the genus Phoneutria cause the greatest concern. Typically, harmless spiders are misidentified as Phoneutria spiders when intercepted in cargo. The reason for this misidentification is the well-known fact that some species of Phoneutria have red hairs on their chelicerae (the two structures below the eyes on the “face” which have fangs at the end). Unfortunately, these are not the only large spiders found in bananas that have these red hairs. Because almost no one in North America has the proper identification publications for South American spiders, they turn to either the Internet (where the spiders are often already misidentified) or the Golden Guide to Spiders, a very rudimentary identification guide.

The dangers associated with these spiders for North Americans are very much overexaggerated. First, the most cited dangerous species is Phoneutria fera. This is actually an Amazonian species, (i.e., it lives in the Brazilian Amazon) far from areas of human commerce and the Brazilian banana plantations and, therefore, they don’t have the opportunity to be transported in cargo, or at least are highly unlikely to be so moved. In Germany from decades ago, specimens listed as imported P. fera were most likely misidentified specimens of other Phoneutria espèce. (One must also keep in mind that Phoneutria taxonomy has been a nightmare for the last century with new species being named and other names being absorbed by other existing species, back and forth almost like an Abbott and Costello comedy routine. It is really difficult sometimes to pin down a name because for some spider groups, the taxonomy is not yet settled). The spiders intercepted in Germany were most likely specimens of P. nigriventer et P. keyserlingi, which are only found on the Atlantic coast of Brazil and are mostly involved in Brazilian envenomations. All three of these spiders can get up to 50 mm in body length. However, they still are not nearly as deadly as people claim. In one study of 422 Phoneutria bites in coastal Brazil, only 2.3% of the victims required antivenom and the only death was one small child. Although there is an obvious major concern when children are bitten, most bite victims experienced minor problems without long-lasting effects and certainly not death. Most of the bites were in adults minor symptoms resolved without complications.

Although these large spiders were transported in bananas to Europe many years ago, currently, Brazil consumes almost all of its banana crop domestically so now there is less chance for the spiders to be transported out of the country, at least in fruit.

On the west coast of South America, another species, P. boliviensis, exists and has occasionally been transported in cargo to North America (mostly from Ecuador). However, in comparison to its eastern relatives, this species is smaller (30 mm body length) and its envenomation effects are milder. A paper on bites in plantation workers revealed annoying symptoms but no deaths. Workers missed 2 to 3 days of work. So even if these spiders were transported to North America, they are not considered very dangerous and should not cause concern.

Résumer:

  1. The dangerous species of Phoneutria are found in the Amazon where interaction with people is rare and transport out of the country in commerce is highly unlikely.
  2. The two species associated with high human population on the eastern Brazilian coast cause human envenomations but are not as dangerous as they are reported to be. Although they can cause death in young children, most bite victims experience mild reactions.
  3. Brazil no longer exports much of their banana crop.
  4. The western South American species of Phoneutria is much smaller than the eastern species and although sometimes is transported, it is not a major medical concern when bites occur.
  5. Tous Phoneutria species are virtually restricted to South America. If a spider is found in a banana shipment from Central America, then it is highly unlikely to be a Phoneutria spider (see next section)

Cupiennius les araignées

These are the spiders that are most frequently mistaken as Phoneutria spiders. They are large, found in banana shipments and one species, Cupiennius chiapanensis, has bright red hairs on its chelicerae. One major contributing factor to the confusion is that C. chiapanensis was only officially described in 2006 so only a few arachnologists in Central America were aware of this spider. There are other species, C. getazi, et C. coccineus, which have sometimes been transported to North America in bananas. The large species of Cupiennius, which are most frequently found in banana shipments in North America, live exclusively in Central America. They have characteristic coloration:

Cupiennius chiapanensis- bright red hairs on chelicerae

Cupiennius getazi- underside of legs near body has black dots on white background

Cupiennius coccineus - underside of front legs near body has bright red hairs

Cupiennius getazi

Cependant, parce que C. chiapanensis has bright red hairs on the chelicerae and was only recently described, almost no sources have accurate information on this spider. Hence, it looks closest to Phoneutria fera and then the hysteria starts. I am aware of 6 cases where a North American arachnologist (including myself) as well as several Mexican authors made misidentifications, most of which came before 2006. No species of Cupiennius spider is considered dangerous and verified bites result in mild pain for a short time with no long-lasting effects.

Résumer:

  1. Cupiennius spiders are often found in banana shipments to North America but are harmless.
  2. Cupiennius spiders are virtually restricted to Central America or at least the ones that end up in banana shipments come only from Central America.
  3. Cupiennius chiapanensis has only been officially known since 2006 and is frequently mistaken as the potentially dangerous Phoneutria fera, even by experienced arachnologists because both spider species have red hairs on their chelicerae.

Huntsman spider, Heteropoda venatoria

This spider is established worldwide in tropical areas including Hawaii and Florida. It is frequently found in cargo shipments of all kinds and in bananas is common from Ecuador. It has a white “moustache” under its eyes and holds it legs rotated to the side like a crab. The males and females have strikingly different coloration. These spiders are harmless.

Summary for the entire page so far

  1. If you have a large spider found in bananas from a country in Central America, it is most probably going to be a harmless species of the genus Cupiennius.
  2. If you have a large spider found in bananas from western South America (i.e., Ecuador), if it has a white moustache, it is the harmless huntsman spider, Heteropoda venatoria. If large but with no moustache, possibly it is Phoneutria boliviensis, which is of minor medical concern but could also be one of several other non-related species.
  3. You can’t use the red facial hairs alone to accurately identify a large spider found in bananas.
  4. None of these spiders are deadly.

Spider egg sacs found on bananas

In the last few years, there have been more incidences of egg sacs found on bananas brought into North America. Most of these are crushed during shipment but on occasion a few survive transport and babies can hatch out of them, causing panic in the home owner. And once again, people who have no arachnological training immediately identify these egg sacs as the hyperbolically-dangerous Phoneutria fera araignée. First of all, the general public is notoriously bad in identifying spiders in bananas when comparing pictures. Considering how there is almost nothing in the scientific literature on egg sacs of these spiders, it is really amazing that people are so assured that they have correctly identified the egg sac to one species of spider.

In regard to this, I have personally seen 10 to 20 egg sacs from bananas, several with live spiderlings. I was not successful in raising the babies they wouldn’t eat anything that I offered them including each other and I have reared thousands of baby spiders of other species to adulthood in my career. So people freak out because they fear that these spiders will establish in their homes, when I couldn’t get them to eat anything to get them to the next instar (stage between molts).

In addition, the egg sacs that I have been receiving have about 50 to 200 eggs inside. According to a paper in the Journal d'Arachnologie, Phoneutria boliviensis, (the small Phoneutria spider) lays an average of 836 eggs in its egg sac with a range of 430 to 1300 eggs. So the egg sacs that I have been receiving are much smaller than the smallest Phoneutria egg sac. Also, from the spiderlings that I have examined, they look closest to a small harmless spider genus, Acanthoctenus. But because these spiders are so small and hard to identify, there is also the possibility that they are being laid by some other species that is never found in bananas so we have no idea what species it is.

But the overall message here is that the egg sacs that have been coming through in bananas do not appear to be anything dangerous and the reports of “deadly” banana spiderlings being found by home owners is just another case of misidentification and unwarranted media hyperbole.


Voir la vidéo: ASMR MY FIRST GAME CALL OF DUTY WARZONE. Gameplay +Sub (Janvier 2023).